La Paiva

Célèbre demi-mondaine du 19 ème siècle, cette courtisane est peut-être la plus douée en matière de mise à profit de ses talents charnels.

Arrivée à Paris désargentée et humiliée par son dernier Mari, la légende veut qu’elle y arriva pour la première fois sur ce qui deviendra la plus célèbre avenue du monde « Les Champs Elysées » et se promis de s’y faire élever, à l’exact emplacement de son déshonneur, le plus bel hôtel particulier de la capitale.

Le plus incroyable arriva en devenant la maîtresse du cousin du chancelier Allemand qui lui offrit la construction de son hôtel en lieu et place indiqués,  nul doute que son enivrant parfum composé principalement de violette et de baies y est pour quelque chose.

Cet hôtel toujours visible est connu pour renfermer une salle de bain très particulière dont la baignoire serait dotée de trois robinets ; un pour l’eau chaude, un pour l’eau froide et un ultime pour le champagne.

« La lionne » comme elle se surnommait était certainement la plus féroce mais elle a eu beau se faire reproduire en linteau de cheminée, interdite de séjour en France pour espionnage, son joli minois ne revinjamais embraser le foyer.

 

VODKA INFUSÉE À LA BERGAMOTE

CHAMPAGNE

LIQUEUR DE VIOLETTE

MYRTILLES

SIROP D’AGAVE

POIVRE DE TIMUR

VIOLETTES CRISTALLISÉES